• Choisissez De La Semaine

Explorer les temples d'Angkor au Cambodge

Explorer les temples d'Angkor au Cambodge

Le soleil se couchait sur la ville de Siem Reap alors que je m'accrochais à l'arrière de mon pilote de moto. Nous frayant un chemin à travers la circulation, nous sommes sortis jusqu'à ce que la ville cède la place à la forêt et nous sommes entrés dans le site d'Angkor. Devant nous se dressaient les emblématiques tours à bourrelets de lotus d'Angkor Vat, ressemblant à des cônes de pins géants, resplendissants dans la lumière. Le coucher du soleil est le meilleur moment pour voir Angkor Wat, face à l'ouest, du sommet du temple-montagne voisin, Phnom Bakheng, quand la pierre grisonnante des tours luit rouge à la lueur du soleil mourant.

Le secret d'Angkor est d'explorer les galeries et les enclos à votre rythme. Promenez-vous dans les couloirs et vous trébucherez à travers les moines âgés faisant des bénédictions sur les touristes curieux; flottant des paquets d'encens brûlant sur leurs corps et tapant fort une paume en coupe sur leurs dos. Les murs extérieurs du temple sont couverts de bas-reliefs racontant des histoires de batailles hindoues et de mythologie, dont les corps minutieusement gravés sont portés en douceur par des milliers de mains. Et tout autour est l'écho des enfants qui jouent dans les passages frais et les colporteurs juvéniles qui vendent des boissons froides et des bibelots dans des sacs en plastique.

Le lendemain matin, je suis retourné voir Angkor Thom, avec ses tours couvertes de lichen révélant des visages exquis sculptés dans la roche: de grosses lèvres rondes souriant avec bienveillance sous des yeux à demi fermés. La jungle épaisse a jadis enveloppé ce royaume khmer perdu du douzième siècle. Sa restauration minutieuse consistait à numéroter et cataloguer chaque bloc de pierre avant de le remettre dans sa position d'origine.

La force destructrice de la nature et du temps sur la pierre n'est pas plus évidente qu'à Ta Prohm, le temple laissé à la jungle. Ici, d'énormes troncs d'arbres, durs comme du ciment, débordent sur les blocs épars comme les ventres crémeux des serpents. C'est un endroit merveilleusement paisible, et une fois que vous avez fini d'explorer les portes et les formes curieuses de la forêt entremêlée de rochers, asseyez-vous, écartez vos chaussures et écoutez les insectes qui rôdent au soleil et les oiseaux qui crient dans un mélange apaisant de bruit de fond.

Le site d'Angkor est à 5km de Siem Riep; Pour visiter vous avez besoin d'un laissez-passer valable pour un, trois ou sept jours.

Laisse Un Commentaire: